Retour sur | Visite de chantier BDO du groupe scolaire Barigoude

La visite de chantier du groupe scolaire de Barigoude, organisée le 18 juillet 2022 par Fibois Occitanie et Envirobat Occitanie, a mobilisé une quarantaine de professionnels, curieux d’en savoir davantage sur ce 1er groupe scolaire toulousain isolé en paille.

Descriptif rapide de l’opération

A travers la construction de ce nouveau groupe scolaire sur 3 niveaux dans le quartier Barigoude, la Ville de Toulouse a souhaité répondre aux enjeux environnementaux et sociétaux actuels en matière de système constructif, flexibilité et mutualisation d’usages, lien avec le quartier et mobilité douces.

Le bois est utilisé en structure (charpentes, murs) en mixité avec le béton, et l’isolation des murs bois est en paille.

>>> En savoir plus sur ce projet reconnu BDO Or en phase Conception à travers la fiche opération en ligne

Notes de visite

  • Eléments programmatiques et de conception

Il s’agit d’un projet phare pour la Ville de Toulouse qui lui a permis de se poser des questions sur l’ensemble des enjeux environnementaux : le recours à des matériaux biosourcés pour réduire l’impact carbone de la construction, la conservation d’un maximum d’arbres pour réduire le phénomène d’îlot de chaleur, la compacité du bâtiment et une bonne inertie pour réduire ses déperditions thermiques et gérer le confort en saisons chaudes, etc.
L’objectif fixé à l’équipe de conception était d’atteindre le niveau E4C2 du label Energie-Carbone.

Le programme a su être réinterrogé, ce qui n’est pas si courant et qui peut sembler anecdotique mais ne l’est pas pour la maîtrise d’ouvrage : ainsi les îlots de toilettes prévus en excroissance de façade ont finalement été mis à l’intérieur du bâtiment.

Le bâtiment est conçu selon une trame constructive répétée 4 fois, afin de permettre une évolution des usages dans le temps. Chaque module comprend un escalier pour la qualité d’usage et des failles pour la lumière naturelle.

Le bâtiment courbe en amont du bâtiment principal est la salle qui sera mutualisée avec le quartier, ce qui est une première pour la maîtrise d’ouvrage. Les accès scolaires se feront par les espaces de cour tandis que les accès associatifs se feront par le parvis.

Il est prévu que les cours soient partiellement végétalisées et qu’elles évitent l’utilisation de revêtements en enrobé foncé.
A noter que l’accès au Touch n’est pas impacté par le projet.

  • Murs ossature bois isolés en paille

La paille provient d’un agriculteur du Gers, avec lequel la maîtrise d’ouvrage a contractualisé il y a environ 1 an et demi. Sur 14 M€, le coût de ce lot (15 k€) est dérisoire. La principale contrainte réside dans le stockage et le maintien de la densité requise au cours de ce temps.
Pour ce projet, en dépit du respect des chartes Pro-Paille, le cahier des charges n’était probablement pas assez précis puisque certaines bottes livrées au charpentier n’ont pas été suffisamment compactées. En effet, la paille a parfois dû être coupée plus tôt que prévu pour des questions météo, avec un taux d’humidité plus important entraînant un retrait plus important après séchage. Les bottes concernées ont dû être recompactées en atelier.

Un prototype de façade a été réalisé pour retrouver toutes les spécificités du mur final.
La façade, avec bardage bois, brise-soleil horizontaux devant les cages d’escalier et horizontaux sur les trames courantes, a nécessité un avis de chantier pour satisfaire aux exigences de résistance au feu. Un déflecteur sera positionné au plancher du 2e étage, pour limiter la propagation du feu par les façades. Côté intérieur, les murs seront fermés par des plaques de plâtre de 18 mm d’épaisseur.
Pour préparer un grisaillement homogène du bardage en bois, un saturateur gris va être appliqué.

Les murs sont livrés par le charpentier au fur et à mesure de la production, sans les menuiseries mais tout étanchés (avec pare-pluie et pare-vapeur). Chaque mur pèse entre 1,5 T et 2 T. Environ 80 m2 sont fabriqués par jour alors que 200 à 300 m2 sont posés par jour, ce qui nécessite de temporiser.

Aucun réseau ne passe dans les murs en paille, tout passe en doublage.

  • Structure mixte bois - béton

Les murs ossature bois isolés en paille forment l’enveloppe du bâtiment au niveau des 2 étages, la partie structurelle étant assurée par des poteaux et poutres en lamellé-collé.

La toiture (de type froide) sera constituée de panneaux CLT sur chevrons. L’isolation sera en ouate de cellulose ou fibre de bois.

Le plancher du 1er étage est en béton, celui du 2e étage est en bois-béton connecté.

Les salles de classes n’auront pas de faux-plafond, l’isolation phonique sera placée entre les solives. Le passage des réseaux se fera dans les circulations qui disposeront, elles, d’un important faux-plafond.

  • Essences et provenance des bois

Le bois utilisé en intérieur est de l’épicéa, celui utilisé en extérieur du douglas.

L’ensemble du bois a été fourni par le charpentier Av.Co.Bois dont l’usine est située à Montferrier en Ariège. Le bois massif (ossatures et petits bois) provient des forêts environnantes du Pays d’Olmes, le lamellé-collé vient de chez Piveteau à partir de bois du massif central.

Sur ce projet, l’ossature bois représente environ 80 m3 et le lamellé-collé environ 300 m3.

Envirobat Occitanie remercie l’ensemble des intervenants qui se sont rendus disponibles pour cette visite et ont répondu aux nombreuses questions, et tout particulièrement Marine BARELLI, de la Mairie de Toulouse, David WEIDKNNET, de IDP Architectes, Didier MARGAING et Corentin LEROY de AV.CO.BOIS, Claire DUPLAN d’Ecovitalis et Julien COUTANCEAU d’IB2M.

Diaporama

Accueil sous les arbres au sud de la parcelle

Photo : Envirobat Occitanie

Le prototype de façade

Bois naturel ou saturateur gris, brise-soleil fixes horizontaux

Photo : Envirobat Occitanie

Le prototype de façade

Murs bois isolés en paille et stores intérieurs

Photo : Envirobat Occitanie

Le bâtiment principal au nord de la parcelle

RDC en béton et plancher bois-béton connecté au 2è

Photo : Envirobat Occitanie

Poteaux-poutres en lamellé-collé aux étages

Photo : Envirobat Occitanie

Détail de structure

Photo : Envirobat Occitanie

Détail plancher bois-béton connecté

Photo : Envirobat Occitanie

La future salle mutualisée (au fond) et le restaurant (devant)

Photo : Envirobat Occitanie

Derrière le groupe scolaire, l’EHPAD

Photo : Envirobat Occitanie

Situation géographique

ressources similaires

Visualisez toute l’actualité régionale et l’essentiel de l’actualité nationale sur l’aménagement et le bâtiment durables.
  • Le label Bâtiment Biosourcé évolue

    07-12-24
    La nouvelle version du label d’état Bâtiment Biosourcé sera applicable au 1er septembre 2024. Qu’est ce qui change ? Le label Bâtiment Biosourcé, label d’état défini par l’arrêté du 19 décembre 2012, a été relativement peu utilisé jusqu’à
  • Retour Sur | Visite BDO de l’école Joseph Delteil, à Grabels (34)

    07-05-24
    Le mercredi 12 juin, en partenariat avec Fibois Occitanie et les Collectivités forestières Occitanie, Envirobat Occitanie organisait la visite d’un projet BDO reconnu niveau OR en phase conception : le chantier de réhabilitation de l’école Joseph
  • VIDEO | Le tableau dynamique de l’OCRE

    07-05-24
    Un nouvel outil voit le jour sur le site d’Envirobat Occitanie : une base de données interactive, qui regroupe les 1500 retours d’expériences (REX) capitalisés dans l’OCRE (Observatoire des Caractéristiques de la Rénovation Energétique). Découvrez
  • Retour sur | Enviro’café #14 : visite d’un entrepôt de recyclage avec Tri’n’Collect

    07-04-24
    Le mercredi 3 juillet, à l’occasion de la 14e édition des « Enviro’Café », 34 adhérent·es de l’association Envirobat Occitanie ont eu l’opportunité de visiter le centre de tri et de recyclage de déchets de chantier géré par notre adhérent la société