Puits de Roulle | Nîmes (30)

Le projet a été reconnu Quartier Durable Occitanie niveau Bronze en phase Conception en décembre 2021. Il est le premier projet à être entré en démarche QDO en 2018.

Localisée à l’Ouest du centre-ville de Nîmes, cette opération engagée dans les années 1980 clôture l’aménagement d’un secteur plus large, qui a connu quelques modifications et adaptations. Elle prévoit sur 6 ha la création de 150 nouveaux logements diversifiés sous la forme d’habitats intermédiaires, participatifs, intergénérationnel et de maisons individuelles et une liaison viaire à la partie urbanisée à l’Est de l’opération. Le site comprend du patrimoine bâti et paysager qui sera préservé notamment les clapas caractéristiques de la garrigue nîmoise.

Accès au site via le Chemin Neuf de Pissevin

Photo : Envirobat Occitanie

Première vue sur le site

Photo : Envirobat Occitanie

Accès principal au site

Photo : Envirobat Occitanie

Vue sur le plateau

Photo : Envirobat Occitanie

Vue sur le plateau

Photo : Envirobat Occitanie

Vue sur le plateau

Photo : Envirobat Occitanie

Démarrage des travaux

Photo : Envirobat Occitanie

Chantier

Photo : Envirobat Occitanie

Bassin de rétention existant

Photo : Envirobat Occitanie

Page web du projet Ville de Nîmes

HTML - 96.8 ko
Page web ZAC Puit de Roulle | Ville de Nîmes
Crédits : Ville de Nîmes .

Page web du projet dans le mensuel municipal « Vivre Nîmes »

HTML - 142.5 ko
Un quartier durable au Puits de Roulle | Vivre Nîmes
Crédits : Vivre Nîmes .

Fiche opération

  • 150 logements prévus et un équipement socio-médical
  • Localisation : Chemin du Puits de Roulle, 30000 Nîmes
  • Démarche qualité : Quartier Durable Occitanie
    • Climat  : Méditerranéen
    • Densité du site : Périurbain
    • Référentiel : V0.1-18

Situation géographique

Enjeux et bonnes pratiques

Gestion de projet

  • Créer un quartier mixte dans un esprit méditerranéen
  • Tissu urbain en mutation profonde, hétérogène et discontinu : enjeu d’achever l’aménagement global et créer des liens entre les secteurs limitrophes (proximité du quartier de Valdegour-Pissevin classé comme Zone Franche Urbaine et déficitaire en espaces verts aménagés)
  • S’engager dans la démarche BDO à l’échelle des lots : niveau Argent sur les lots 1, 9, 10 (soit 65% du nombre de logements)

Contexte et territoire du projet

  • S’inscrire dans une topographie marquée d’un plateau et de deux pentes
  • Préserver le patrimoine minéral et la garrigue nîmoise
    • Conserver le réseau de clapas (remise en l’état ou consolidation) et les intégrer dans le projet sous forme de clôtures naturelles
    • Préserver et mettre en valeur la zone verte à l’Ouest (dossier dit CNPN), sous la forme d’un jardin durable
    • Valoriser les sujets résistants et participant à l’identité du secteur : pins, oliviers et lauriers (étude phytosanitaire, arbres remarquables identifiés)
  • Démarche ERC : présence d’espèces protégées, mesures compensatoires

Formes urbaines, qualité de vie et santé

  • Gérer les risques : aléa élevé risque incendie, pollution modérée, essences végétales non allergènes, d’études de sols et amiante…)
  • Procurer aux habitants des espaces de vie paisibles dans une ambiance boisée, intervention minimaliste
    • Travailler des volumes minimalistes et des couleurs naturelles (densité travaillée en relation avec le tissu existant, épannelage)
    • Adapter les espaces extérieurs aux usages de promenade et détente
    • Varier les essences végétales pour introduire la biodiversité et répondre aux usages (ombrage…)
  • Réaliser des espaces de jeu pour enfants en lien avec un centre aéré au nord du projet

Social & économie

  • Développer plusieurs formes d’habitat en adéquation avec la programmation globale de la ZAC
  • Réaliser un équipement socio-médical et un lot d’habitat participatif

Eau

  • S’intégrer dans la gestion des eaux pluviales du quartier
    • Créer un aménagement paysager des bassins de rétention et apporter des usages pour les habitants
    • S’appuyer sur les pentes paysagères existantes, ligne de crête avec plateau central
    • Réalisation de 3 bassins de rétention (système de réseaux enterrés, noues pas adaptées à la topographie du site)

Mobilités

  • Désenclaver le secteur et assurer des continuités depuis les secteurs d’habitat
    • Favoriser les échanges avec les autres phases de la ZAC
    • Créer et transformer des axes existants en promenades dédiées aux modes actifs : voies partagées en zone 30 sur les axes principaux, partie ouest du Chemin neuf de Pissevin dédiée aux piétons et cyclistes

Energie

  • Assurer que 50% des besoins soient couverts par les ENR
  • Maximisation des apports solaires passifs et gratuits

Matériaux et gestion des déchets

  • Prévention, gestion et valorisation des déchets durant la vie du quartier
    • Compostage collectif par lot
  • Prévention, gestion et valorisation des déchets de chantier
    • Réutilisation de terre végétale issue des terrassements dans les espaces verts
    • Réutilisation des pierres de clapas pour les clôtures et façades

Chiffres-clé

Typologie des 150 logements

  • 15% de logements sociaux (26), en dehors du périmètre de la ZAC
  • 53% de collectif (84),
  • 42% d’individuel groupé (61) dont logements participatifs,
  • 5% de villas individuelles (5)

Calendrier

  • Début des travaux : 2021
  • Livraison : 2023

Surfaces

  • Superficie de l’opération : 6,3 ha
  • 14 666 m² de SDP totale
  • Superficie des espaces verts :
    • 25 220 m² aménagés dans les espaces publics
    • 9 680 m² au min. dans les lots privés

Coûts

  • Coût du foncier : 1,3 M€ HT
  • Travaux préparatoires : 38 900 € HT
  • Honoraires MOE : 127 790 € HT
  • Autres études : 35 375 € HT
  • Coût des aménagements : 4,1 M€ TTC

Subventions

Retenu dans le Plan de relance