BÂTIBUZZ Bâtiment E+ d’Ecocert - Bâtiment tertiaire | L’Isle Jourdain (32)

Fiche BâtiBuzz de retour d’expérience sur un bâtiment pionner en Midi-Pyrénées : la construction de bureaux isolés en paille et à énergie positive pour le siège social d’Ecocert.

JPEG - 2.4 Mo
Bâtiment E+ d’Ecocert
Crédits : Agence Collart .

Après avoir construit dès 1997 son premier bâtiment bioclimatique, puis un second de type dôme en 2004, Ecocert, organisme de certification biologique, vient de terminer sur son site de l’Isle Jourdain un bâtiment également pionnier, puisqu’à énergie positive et à faible empreinte écologique.

Ce bâtiment, compact, est constitué d’une structure poteaux-poutres en bois supportant des planchers en bois massif sur trois niveaux au-dessus d’un rez-de chaussée semi enterré en béton formant le socle de l’ensemble.
Un noyau central composé de béton enduit de terre (abritant sanitaires, ascenseur et escaliers) stabilise l’ensemble. Les façades sont composées de caissons bois isolés en bottes de paille et sont traitées comme des murs rideaux (elles ne portent pas les planchers). L’organisation spatiale retenue a permis de créer de grands espaces de travail, alternant bureaux individuels, salles de réunion, espaces de convivialité, et open spaces. L’enjeu a été de créer un cadre de travail sain, pratique, modulable et chaleureux pour une centaine de personnes, tout en atteignant la performance énergétique la plus élevée avec des matériaux à faible empreinte écologique, des panneaux photovoltaïques permettant d’être à énergie positive.

Pour plus d’informations sur cette opération, téléchargez la fiche BâtiBuzz n°1 :

PDF - 5.3 Mo
BâtiBuzz n°1 - Bureaux Ecocert à L’Isle-Jourdain (32)
Crédits : CeRCAD Midi-Pyrénées .

Bâtiment E+ d’Ecocert

Photo : Agence Collart

La terrasse en toiture

Photo : Agence Collart

La terrasse et son ombrage photovoltaïque

Photo : CeRCAD Midi-Pyrénées

L’escalier : éclairage naturel et qualité architecturale favorisent son utilisation

Photo : CeRCAD Midi-Pyrénées

Salle de réunion

Photo : CeRCAD Midi-Pyrénées

Douceur des lignes et harmonie des couleurs

Photo : Agence Collart

Espace détente

Photo : Agence Collart

Les bureaux paysagers

Photo : CeRCAD Midi-Pyrénées

Vue sur la campagne environnante via de larges baies vitrées

Photo : CeRCAD Midi-Pyrénées

Détail de construction de la structure bois porteuse

Photo : CeRCAD Midi-Pyrénées

Circulation intérieure

Photo : CeRCAD Midi-Pyrénées

Présentation des matériaux utilisés pour la construction

Photo : CeRCAD Midi-Pyrénées

Le traitement des pieds de façade

Photo : CeRCAD Midi-Pyrénées

La façade sud

Photo : CeRCAD Midi-Pyrénées

Le pignon ouest

Photo : CeRCAD Midi-Pyrénées

Le bâtiment 3 ans après

Photo : CeRCAD Midi-Pyrénées

Le bâtiment en fin de construction (angle nord-ouest)

Photo : CeRCAD Midi-Pyrénées

La façade est

Photo : CeRCAD Midi-Pyrénées
 

Fiche opération

  • Type d’opération : Construction neuve
  • Type de bâtiment : Tertiaire privé (bureaux)
  • Localisation : Zone d’aménagement concerté Pont Peyrin 32600 L’Isle Jourdain (32)
  • Démarche qualité : certification LEED
  • Maître d’ouvrage : Sarl de Lamothe - Groupe Ecocert

Situation géographique

Choix constructif / équipement

Choix constructifs

  • Charpente et couverture
    • Toiture en pente : ventilée, 30 cm de ouate de cellulose d’isolation (Uparoi = 0,13 W/m².K)
    • Toiture terrasse : ventilée, 30 cm de ouate de cellulose et 22 cm de dalle en bois (Uparoi = 0,11 W/m².K).
  • Murs extérieurs
    • Niveau 1 : béton banché, 18 cm d’isolation par l’extérieur, en verre expansé pour la partie enterrée et fibre de bois à enduire pour le reste (Uparoi = 0,21 W/m².K)
    • Niveaux 2 à 4 : caissons bois avec 36 cm de paille, bardage ventilé (Uparoi = 0,17 W/m².K)
      L’isolation en paille est complétée par de la fibre de bois pour éviter tous ponts thermiques
  • Planchers
    • Fondations par plots et longrines (béton).
    • La dalle du RDC est une dalle portée de 20 cm de béton. Cette dalle n’est pas ventilée (seulement 5 cm de vide) ni isolée (Uplancher = 0.27 W/m².K)
    • Les planchers entre étages sont en bois massif contre cloués. Ils présentent une série d’avantages : faible épaisseur pour une portée importante, pose et mise en oeuvre à sec, préfabrication en atelier, inertie moyenne, participation à l’affaiblissement acoustique grâce à une disposition en « dents de scie » de la sous face du plancher.
  • Parois vitrées
    • Ratio vitrage : Sud 40%, Nord 40%, Est 10% et Ouest
      10%.
    • 298 m² de vitrage : menuiseries extérieures en double
      vitrage peu émissif (Uw= 1,5 W/m².K).
    • Ratio vitrage / surface utile : 18%.
    • Protections solaires a u S ud, E st e t O uest p ar l ames
      orientables et relevables, stores intérieurs au Nord.
  • Finitions (revêtement sols, peinture, enduits,…)
    Linoléum, peinture labellisée, enduits à la chaux, enduits en
    terre crue.

Équipements techniques

  • Chauffage
    • Production par pompe à chaleur sur sondes géothermiques. Émission par mur chauffant sur le noyau central, par les batteries hydrauliques de la CTA principale pour les open spaces et par des ventilo-convecteurs dans les salles polyvalentes. Puissance : 88 kW.
  • Eau Chaude Sanitaire
    • Ballons électriques standards, au plus près des besoins
      (espaces cafés). Puissance : 2.1 kW.
  • Ventilation
    • Centrale de traitement d’air principale avec échangeur statique pour les open spaces et l’accueil via un réseau de gaines apparent. Chaque open space est traité de manière indépendante (par niveau et par façade) grâce à la régulation faite par des registres motorisés. Possibilité d’affiner le débit sur chaque bouche de soufflage.
    • Centrale de traitement d’air secondaire avec échangeur statique pour les salles polyvalentes.
  • Rafraîchissement
    • passif via les sondes géothermiques sur le mur chauffant et le traitement de l’air
    • actif par la pompe à chaleur géothermique pour les périodes les plus chaudes
    • climatisation de la salle informatique avec une pompe à chaleur sur boucle d’eau glycolée
  • Éclairage
    • facteurs de lumière de jour > 2 % sur 80% des surfaces
      de bureaux
    • type des luminaires : tubes fluocompactes et Led. Consommation estimée : 3.67 kWh/m².
  • Production locale d’électricité
    • La couverture est constituée principalement de panneaux photovoltaïques polycristallins (497 m²) intégrés en bacs acier.
    • Puissance crête installée : 71 kWc
    • Production annuelle prévue : 58 215 kWhef / an
  • Auxiliaires
    • Puissance = 3.2 kW.