Résidence du Soleil - logements neufs | Saint-Jean (31)

Haute-Garonne (31) 26-07-13 Réalisations Construction
Logement social Mixité Système constructif

Logement collectif Logement social Mixité Neuf Système constructif

La Résidence du soleil est un programme de logements neufs situés sur la commune de Saint-Jean (31), réalisé avec le souci d’y intégrer une mixité intergénérationnelle.

Opération étudiée dans le cadre du projet Européen EcoHabitat.

BMP - 150.8 ko

Des logements à destination des seniors ont été réalisés en RdC sur 7 des édifices, avec des équipements adaptés (motorisation des volets roulants, douche à l’italienne, etc.).

JPEG - 285 ko
Résidence du Soleil
Crédits : SA HLM Les Chalets.

La préoccupation du confort d’été a pris une place importante dans la conception et la réalisation du bâtiment, notamment à travers la mise en œuvre de processus constructifs et systèmes techniques innovants.
Ainsi dans le but d’augmenter l’inertie des bâtiments, une partie des murs extérieurs utilisent une technique constructive originale : ils sont construits en parpaings posés à l’envers, remplis terre (locale) et isolés par l’extérieur.
Un mini-réseau de chaleur a été créé sur les 14 bâtiments de l’opération, intégrant deux PAC à absorption de gaz, et un réseau collectif de distribution. Ce système innovant est encore relativement coûteux. Il a été installé dans une logique de coût global, et ne pourra être rentabilisé que si les prix des matières premières (gaz) augmentent de manière conséquente.

JPEG - 463.4 ko
Plan masse
Crédits : Société HLM les Châlets.

Fiche opération

Situation géographique

Choix constructif / équipement

Système constructif

  • Charpente et couverture :
    • Terrasse accessible : dalle béton 20 cm et 12 cm de polystyrène extrudé - 10 cm mousse de polyuréthane sous étanchéité (Coeff U = 0, 218)
    • Plafonds sous combles : revêtements extérieurs : tuiles ; 2 plaques de plâtre BA 13 et 28 cm de laine minérale déroulée ou 31,5 cm de laine de roche soufflée (Coeff U = 0, 167)
  • Murs/ enveloppe, plancher, cloisons :
    • Murs extérieurs : enduit extérieur, isolant par l’extérieur (panneaux d’isolant minéral) 0,16 m, agglo remplis de mortier de terre 0,20m, enduit intérieur (Coeff U = 0, 253)
    • Plancher bas sur terre-plein : dalle portée 15 cm avec une isolation périphérique verticale en polystyrène extrudé (XPS), hauteur 1,20 m, épaisseur 80 mm, isolant extérieur enterré sous la dalle (polystyrène extrudé) (Coeff U = 0, 474)
  • Parois vitrées : menuiserie PVC et volets roulants PVC (Coeff U = 1,4)

Équipements

  • Chauffage : réseau de chaleur pour les 14 bâtiments.
    2 PAC à absorption de gaz de 37 kW chacune, réseau collectif de distribution et boucle de distribution individuelle : radiateurs classiques en série.
  • Ventilation : VMC hygroréglable type B (puissance 56W pour les bâtiments A à J)
  • Rafraîchissement : aucun
  • Production locale d’électricité (photovoltaïque, autres) : aucune
"

Chiffres-clé

Contexte

  • Contexte urbanistique : périurbain
  • Exposition au bruit : Zone Br1

Calendrier

  • Début des études : 2008
  • Début des travaux : septembre 2010
  • Livraison : mars 2012

Surfaces

  • SHON (m²) : 3645 m²
  •  % de surfaces vitrées : 11,2%

Coûts

  • Coût total de l’opération (en € TTC/m² de SHON) : 1 874
  • Coût du bâtiment (hors VRD et aménagement des espaces verts - en €HT/m² de SHON) : 1070
  • Coût de maîtrise d’œuvre, d’ingénierie (en € HT/m² de SHON) : 90

Les murs de façade n’étaient pas couverts par un DTU, ce qui a engendré une surprime d’assurance de 23 000€ auprès de l’entreprise ayant réalisé le gros-œuvre (considéré comme une technique non-courante)

Aides financières

Subvention ADEME - Conseil Régional de 300 000€ (soit 4,4% du coût total)

Consommations énergétiques tous usages confondus

Consommation d’énergie primaire totale visée (en kWhep/m².an) : 60,10 (Cep réf -41.45%)
Détails : Chaleur : 23,49 Eau chaude sanitaire : 21,43 Ventilation/auxiliaire : 7,99 Eclairage : 7,22

Consommation d’énergie primaire totale réelle (en kWhep/m².an) : pas encore de retour

Etanchéité à l’air

Indice de perméabilité moyen I4 = 0,6 m3/h/m² pour les bâtiments A à G